Hier… J’ai infiltré l’Underground Football Club d’adidas

Une ambiance de folie, des équipes talentueuses, un lieu original, des concerts éclectiques…voici un extrait de ce qui caractérise l’évènement organisé par adidas et l’agence Dcontract.

Après le succès de la première édition, c’est avec encore plus d’ambition que l’Underground Football Club nous a été présenté, dans une usine désaffectée de 3000m² à Saint-Ouen.
Le concept ? Faire s’affronter 10 équipes mixtes issues de milieux créatifs dans des matchs à 5 contre 5, sur un terrain octogonal façon UFC. Tout prêtait à nous plonger dans une ambiance « clandestine » : une usine désaffectée façon Berlin-est, une ambiance sombre, des matériaux bruts et un terrain grillagé à la sauce Fight Club.

IMG_1067
IMG_6221

L’originalité du cadre et de l’ambiance ne détonnait pas avec celle des équipes et des artistes venus nous faire danser. Parmi les équipes qualifiées, nous avions entre autres le label Kitsuné, le webzine Fubiz, la boite de production barcelonaise Canada, les Berlinois du shop Voo Store ou encore les Italiens du très créatif magazine Toilet Paper. Tout le long de la journée, l’ambiance musicale était animée par des DJs parisiens, moscovites et tokyoïtes. Point d’orgue de la soirée : le concert endiablé de La Femme, précédent la finale du tournoi.

IMG_6125
IMG_0805

Au terme du tournoi et d’une finale très tendue, c’est finalement le label parisien Records Collection qui a su arracher le titre de champion de cette deuxième édition de l’Underground Football Club, aux dépens de Partizan.

IMG_1188

Revivez l’Underground Football Club d’adidas et ressentez l’ambiance du tournoi…

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest