Hier… J’ai fait un tour de vélo au Pop-Up Garage de Grolsch

Ce n’est pas la marque de bière la plus connue, mais Grolsch n’en reste pas moins très active. Positionnée sur le créneau de l’art et de la culture, elle est partenaire au niveau international de petites galeries indépendantes, de galeries de renom ou de musées prestigieux comme le Guggenheim de New-York. En France, elle soutient de nombreux vernissages d’artistes et bénéficie de partenariats avec des lieux importants comme le Palais de Tokyo. Après avoir organisé plusieurs événements à Paris ces derniers mois, la marque néerlandaise revient avec un nouveau concept, le Pop-Up Garage.

(L'info à ressortir en soirée)

Le logo Grolsch représente l’emblème de la brasserie originale entouré des deux types de houblons découverts par le fondateur de l’entreprise, Peter Cuyper.

Installée au Point Éphémère (dont elle est partenaire depuis 10 ans), Grolsch développe le temps d’un week-end un lieu d’expression artistique inédit où le vélo est roi. Hier soir, j’ai eu la chance de faire un tour du concept avant son ouverture au public.

Pop Up Garage

Pendant les trois prochains jours, une partie de la salle d’exposition du Point Éphémère sera transformée en espace artistique, sous l’égide du graphiste anglais Michael Willis. Les murs sont recouverts de toiles et de vélos customisés par des artistes français tandis que dans un coin, le photo-call mobile « Pop My Face » propose aux visiteurs de devenir eux-mêmes artistes et de travailler leur photo. Un peu plus loin, un web-documentaire intitulé « Pop Around » prend la forme d’interviews de personnalités publiques, invitées à répondre à la question « Qu’est-ce que l’ouverture pour vous ? ».

Velo Pop My Bike

Mais ce qui risque d’attirer les parisiens ce week-end, c’est sans doute l’espace créatif, où le vélo devient roi. La marque Holland Bike y ouvre, l’espace de trois jours, un mini shop entièrement dédié à l’accessoirisation du vélo tandis qu’un peu plus loin, un atelier « Pop My Bike » (référence à l’émission américain Pimp My Ride) propose à tous, gratuitement, de faire customiser son vélo ou ses accessoires (sonnette, selles, roues…) par deux personnalités du street art : 2SHY et Gino Bud Hoiting. Une bonne opportunité de transformer son deux-roues en un objet d’art unique. La file d’attente risque d’être longue…

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest