Demain… Je vais danser au son du festival Beauregard

Nous avions eu la chance il y a un an de passer une journée sur le domaine de Beauregard à l’occasion du festival du même nom. Situé à quelques kilomètres de Caen, ce magnifique château accueille chaque été, depuis 7 ans maintenant, des dizaines de milliers de festivalier venus profiter d’un line-up toujours plus impressionnant. Du 30 juin au 3 juillet, John Beauregard nous ré-ouvre une nouvelle fois les portes de son domaine pour une édition qui s’annonce délicieuse.

JohnBeauregard-HierDemain

John, c’est le porte parole du festival. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a des amis très intéressants ! En 2015, c’est Alt-J, Christine and The Queens, Lenny Kravitz ou encore Sting qui se sont succédés sur les scènes de Beauregard. On garde également en mémoire les prestations époustouflantes de Florence & The Machines, venue présenter son nouvel album ou encore Julien Doré, qui a électrisé les festivaliers une fois la nuit tombée. Cette année encore, la programmation laisse présager d’un week-end mémorable.

florenceandthemachineBeauregard
juliendoreBeauregard

Travail oblige, on n’aura pas la chance d’assister aux deux premiers jours du festival Beauregard 2016 qui verront défiler Les Insus (ex Téléphone), The Chemical Brothers, Beck, Rone, Feu! Chatterton ou encore Nekfeu (rien que ça…). Qu’à cela ne tienne, on se rattrapera dès le samedi avec le duo rock The Kills, les sensuelles Brigitte ou encore Lilly Wood and The Prick. On attend également avec impatience de découvrir en live les nouveaux albums de La Femme et de Fakear.

Dimanche, on reprendra un peu de force en écoutant la pop de Lou Doillon et la musique sombre de Grand Blanc. Et si vous nous cherchez en fin de journée, jetez un oeil au pied de la scène. On y attendra impatiemment la venue de Louise Attaque, qui nous fera sans doute vivre autre chose qu’une soirée parisienne, et de Beirut dont les cuivres et les percussions résonneront dans tous le domaine de Beauregard.

LouiseAttaqueBeauregard
BeirutBeauregard

Si les artistes nous en laissent le temps, on profitera également des 28 hectares du château pour se reposer à l’ombre des arbres centenaires en dégustant des huitres, du vin, des fruits et tous les autres produits artisanaux proposés sur les stands du festival Beauregard. Et si les émotions sont trop fortes, ou si nos jambes ne supportent plus de danser, on fera peut-être quelques kilomètres de voiture pour aller mettre les pieds dans l’eau. Il parait que la Manche n’est pas trop froide à cette période de l’année…

ChateauBeauregard

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest